Défi-µAlg

La production et la valorisation de microalgues constitue un enjeu économique considérable. Non seulement, leurs applications en nutrition et cosmétique sont nombreuses et contribuent à l'accroissement de ces marchés, mais leurs exploitations dans les domaines de l'énergie et de la chimie verte sont également extrêmement prometteurs pour l'avenir.

 

Les industriels l'ont bien compris et sont de plus en plus nombreux à s'intéresser à ces valorisations. Pour répondre à leurs besoins, le laboratoire GEPEA (Unité Mixte de Recherche de l'Université de Nantes, du CNRS, de EMN et d'Oniris) a développé le démonstrateur de R&D Défi-µAlg, porté par l'Université de Nantes. 

 

Réaliser une première mondiale pour démontrer la faisabilité d'industrialiser la production et l'exploitation de microalgues, tel est l'enjeu de ce démonstrateur Défi-µAlg. Si l'une des cibles visée sera les carburants de 3ème génération, en particulier le bio-kérosène, par la mise en culture d'algues oléagineuses, cette production à grande échelle s'appuie sur le concept d'algoraffinerie, permettant la valorisation entière de la biomasse microalgale et l'obtention d'autres produits à visée alimentaire ou chimie verte.  

 

Le Blue Cluster soutient depuis son origine le projet Défi-µAlg, notamment dans la réalisation d’étude de faisabilité (technique, économique, environnementale et d’implantation). Elle anime un réseau d'une centaine d'acteurs dont plus de la moitié sont des entreprises.  

 

 

Parmi ceux-ci, une forte concentration de compétences publiques et privées en matière de production et de valorisation de microalgues représentant 1/3 des compétences nationales. Compte tenu du potentiel que représente cette cible de développement économique, Défi-µAlg constitue un des piliers de cette filière.